Hygiène et orthodontie: comment nettoyer ses broches?

L’hygiène dentaire en orthodontie, c’est primordial!

L’orthodontie nous permet d’obtenir des dents droites et un sourire esthétique. Il faut par contre faire des efforts supplémentaires au niveau de l’hygiène lorsqu’on porte des broches afin d’éviter les caries et les maladies de gencives.

Voici quelques consignes sur le brossage et l’hygiène.

Brossage

Lorsqu’on porte des broches ou un appareil orthodontique, il est recommandé de brosser ses dents à chaque repas en plus du matin et du soir avant le coucher. La nourriture et la plaque dentaire (couche balnchâtre qui contient beaucoup de bactéries) s’accumulent plus facilement autour des broches et près des gencives. Pour éviter les décalcifications (taches blanches permanentes), les caries ou l’inflammation des gencives, il faut absoluement enlever les résidus et la plaque.

Le type de brosse à dents est très personnel mais il faut utiliser une brosse à poil doux. Il est important de bien brosser toutes les surfaces des dents avec des mouvements circulaires. La gencive doit aussi être nettoyée et surtout stimulée. Les broches agissent comme une barrière aux aliments qui normalement vont frotter sur les gencives lors de la mastication. Il faut donc compenser en massant les gencives autrement. Si ce n’est pas fait, celles-ci auront tendance à enfler et saigner.

La brosse à dents électrique est une excellente brosse à utiliser lorsqu’on porte des broches. Il faut par contre être prêt à dépenser plusieurs dollars pour se procurer une brosse à dents haut de gamme (exemple: Sonicare de Philips ou les brosses ProfessionalCare de Oral-B). Les brosses à dents bon marché n’offrent pas le même résulat. N’oubliez pas d’utiliser de petits embouts pour faciliter le nettoyage.

Utilisez un pâte à dent au fluorure pour combattre la carie.

La soie dentaire

Même sans broches, il est parfois difficile de se motiver à passer la soie régulièrement. Avec les broches, il faut persévérer encore plus. Il faut se donner du temps pour le faire. Idéalement, la soie devrait être passée chaque jour mais au minimum quelques fois par semaine. Il existe différentes options pour aider le travail.

Les enfileurs de soie
IMG_5475-reduitIMG_5476-reduit

Les enfileurs permettent d’utiliser n’importe quelle soie et de l’enfiler sous le fil orthodontique. Il faut le faire entre chaque dent. L’enfileur est réutilisable et donc très économique.

La SuperFloss
IMG_5481-réduitIMG_5478-reduit
Cette soie dentaire a un bout rigide qui permet de l’enfiler sans l’aide d’un enfileur. Elle est très efficace mais plus dispendieuse.

La brosse en sapin (exemple: ProxaBrush de Gum)
IMG_5473-reduitIMG_5474-reduit
Cette brosse permet d’aller dans tous les recoins, entre les broches et sous les appareils orthodontiques. C’est un « must » dans la trousse d’hygiène.

Appareil à jet d’eau (WaterPik)
WaterPik
Cet appareil est très utile à déloger les particules de nourriture. Beaucoup de patients l’apprécient.

Les rince-bouches

Les rince-bouches au fluorure sont aussi une excellente façon de maintenir une hygiène adéquate.

Les produits décrits plus haut sont tous disponibles dans les pharmacies ou les magasins à grande surface.

Décalcification: Tache blanchâtre qui ne part pas au nettoyage. C’est le résultat d’une perte de structure irréversible de l’émail. C’est le stade avant la carie.
Une image vaut mille mots. Voici le résultat d’une hygiène déficiente et d’un brossage inadéquat.

PB12006P14-reduit
Pour éviter tout problème de ce genre, soyez minutieux au brossage et ayez votre hygiène dentaire à coeur.

Pour garder votre sourire en santé pendant et après le traitement orthodontique, il vous suffit de bien suivre les recommandations de votre orthodontiste.

Souriez!

Dr Pascal Carrière, D.M.D, M.Sc., F.R.C.D.(C)
Orthodontiste

Nourriture (diète) et orthodontie (broches)

Y a-t-il des restrictions alimentaires durant le traitement orthodontique?

Le port de broches est source d’inquiétude pour plusieurs. On me demande souvent quels sont les aliments à éviter durant le traitement d’orthodontie. Je ferai ici un survol des recommandations alimentaires les plus communes  qu’il est conseillé de suivre suite à la pose d’appareils orthodontiques.

Les premiers jours suivant la pose de broches ou d’appareils orthodontiques

La pose de broches n’est pas une procédure douloureuse en soi. Aucune anesthésie locale n’est utilisée pour installer les broches ou les appareils orthodontiques. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter pour cette étape du traitement. La sensibilité aux dents (ou parfois douleur) peut apparaître quelques heures après l’installation des broches. Le fil utilisé dans les broches applique une pression très légère sur les dents ce qui permet de déplacer les dents.  Cette sensibilité ou douleur peut être présente 2 à 3 jours et même parfois jusqu’à une semaine. Durant cette période plus inconfortable, il est recommandé de suivre une diète plus molle. Évitez tout aliment croquant, dur et collant. Les aliments ou préparations tels que les produits laitiers (yogourt, lait, lait frappé, pouding, fromage), oeufs, gruau, soupe, boeuf haché sont suggérés.

Diète durant le reste du traitement orthodontique

Il est recommandé d’utiliser son jugement. Tous les aliments très durs, croquants ou collants devraient être évités. Les boîtiers (broches) sont de petits carrés métalliques ou en porcelaine collés sur les dents. Cette colle a une limite de résistance. Il faut être capable de retirer les boitiers à la fin du traitement en les décollant. En croquant quelques choses de très durs, l’impact sur les broches aura pour conséquence de faire céder la colle qui retient le boîtier et … une visite chez l’orthodontiste sera alors nécessaire pour replacer le boîtier. Parfois, la durée du traitement doit être augmentée en conséquence. Des frais peuvent même s’ajouter si la fréquence des urgences est élevée. Il est préférable d’éviter ces désagréments en suivant bien les recommandations.

Liste des aliments à éviter en tout temps

Noix, gommes, caramels, tires, barres tendres avec noix, réglisses, bonbons collants ou durs et maïs soufflé.

Les aliments riches en sucre combinés à une mauvaise hygiène permettent aux bactéries de proliférer autour des broches. Ceci peut causer d’importants dommages irréversibles à l’émail des dents (décalcifications).

Faites attention aux boissons gazeuses sucrées et aux boissons énergisantes. Limitez la quantité. Il est déconseillé de siroter ces boissons pendant plusieurs minutes. En plus de contenir du sucre, elle sont très acides et peuvent causer d’importants dommages à l’émail des dents.

Liste des aliments à manger avec précaution

Fruits et légumes non cuits: Ne pas les croquer à pleines dents, il faut plutôt les couper (ex. carottes, pommes et céleri). Il est conseillé de faire cuire les légumes.

Pains et céréales: Faire attention aux pains croûtés, ne pas les couper avec les dents. Éviter la croûte à pizza et les céréales croque-nature.

Viandes:  Faire attention aux os (côtes levées, ailes de poulet)

Fait cocasse: il y a même des livres de recettes vendus aux États-Unis pour les patients avec des broches. Voici le lien pour les curieux:  bracescookbook.com 

 l’Halloween s’en vient!

Bonbons

L’Halloween approche et il est important de bien suivre les recommandations. Il est préférable de choisir des bonbons qui peuvent fondre en bouche comme les suçons. Évitez de croquer les bonbons durs. Évitez les bonbons très collants comme les tires, les réglisses et les jujubes. Les barres de chocolat peuvent être un bon choix en autant qu’il n’y ait pas de noix durs à l’intérieur. C’est encore une fois une question de jugement. Surtout n’oubliez pas de brosser vos dents immédiatement apès avoir mangé des bonbons afin d’éviter les caries.

Bon Halloween!

Dr Pascal Carrière, D.M.D, M.Sc., F.R.C.D.(C)
Orthodontiste

Les appareils de rétention après les broches

Appareils de rétention

Les appareils de rétention sont utilisés de façon systématique après tout traitement orthodontique. De nombreuses études ont démontré la tendance à la récidive des dents suite au traitement. Pour contrer ce mouvement, des appareils de rétention de toutes sortes peuvent être utilisés.

Qu’est-ce que la récidive?

La récidive est le mouvement non-désiré des dents après le traitement orthodontique. Les dents qui ont été bougées orthodontiquement ont tendance à vouloir reprendre leur position initiale. Le mouvement des dents est un processus complexe qui implique une réorganisation importante de la stucture de support (l’os et la gencive). Une fois le traitement orthodontique terminé, les dents doivent être maintenues en place pour permettre cette réorganisation sans quoi le mouvement indésirable se produira (récidive).

Comment maintenir les dents en place après l’orthodontie?

Plusieurs types d’appareils ont été développés pour garder les dents à la bonne position. Il y a des appareils amovibles (qui s’enlèvent) et des appareils fixes (qui sont collés en place). Le type d’appareil utilisé dépend de plusieurs facteurs comme la sévérité de la malocclusion de départ, l’hygiène, l’âge et la coopération du patient. Je vous présente les appareils de rétention les plus communs:

Hawley (ou palais en plastique) 

Hawley-reduit

C’est un appareil amovible classique en orthodontie. Il peut être utilisé après la plupart des traitements orthodontiques sur les dents du haut ou les dents du bas. La coopération du patient est primordiale. Tout de suite après le retrait des broches, cet appareil doit être porté à tous les jours. Le protocole de rétention peut varier d’un orthodontiste à l’autre. Il est important de bien suivre les recomandations. Hygiène: Pour nettoyer cet appareil, utilisez une brosse à dents avec quelques gouttes de savon à vaisselle, brossez  et n’oubliez pas de bien le rincer. Évitez la pâte à dent qui reste collée dans l’appareil.

 Fil collé à l’arrière des dents

Twisto 2-2reduitTwisto 2-2reduit-2

C’est une rétention fixe. Ce fil est souvent utilisé à l’arrière des dents inférieures mais peut aussi être utilisé à l’arrière des dents supérieures. Il offre une excellente rétention en autant qu’il reste bien collé aux dents. Il est important de faire vérifier le fil périodiquement pour déceler tout problème. Ce type de rétention peut s’appliquer tant aux adultes qu’aux enfants et adolescents. Il est utilisé dans une variété de situations comme dans les cas de dents espacées, de dents très croches et de patients avec une motivation douteuse pour une rétention amovible. Ce système de rétention n’est pas recommandé dans les cas où l’hygiène buccale du patient n’est pas adéquate. Le nettoyage des dents avec un fil de rétention peut être plus difficile, il est important d’être assidu. Hygiène: Il faut avoir une hygiène impeccable avec ce type de rétention. Utilisez la brosse à dent et la soie dentaire qu’il faut enfiler sous le fil de rétention. N’oubliez pas de faire attention aux aliments durs qui pourraient décoller le fil.

Coquille de rétention

Essix-reduit

Appareil amovible transparent très esthétique. Il est souvent indiqué comme appareil de rétention chez les adultes. Hygiène: Pour nettoyer la coquille, utilisez une brosse à dents douce avec quelques gouttes de savon à vaisselle, brossez  et n’oubliez pas de bien le rincer. Évitez la pâte à dent qui reste collée dans l’appareil.

Avec tous les efforts mis pour obtenir les dents droites, assurez-vous de les maintenir en bonne position. Portez vos appareils de rétention!

Dr Pascal Carrière, D.M.D, M.Sc., F.R.C.D.(C)
Orthodontiste

Protégez votre sourire: les protecteurs buccaux avec ou sans broches!

Protégez votre sourire… et votre tête!

Protect 1-2Protect 7-2Protect 6-2Protect 8-2

À tous ceux et celles qui pratiquent des activités sportives où un risque de chute, de contact et de coup sont présents, lisez ce qui suit.

Les cliniques dentaires et les salles d’urgence reçoivent de nombreux athlètes ayant subi un traumatisme au visage lors de la pratique d’un sport ou d’une activité physique. Selon le ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec, environ 20% des traumatismes avec blessures surviennent dans des lieux de loisirs et de sports.  Il est facile d’imaginer les dommages occasionnés  par un coup de bâton de baseball, une mise en échec ou une rondelle de hockey. Des risques de contact, de chute et de coup sont par contre présents dans plusieurs autres sports.

Il existe une pièce de protection simple, efficace et abordable qui peut permettre de réduire les risques de blessure: le protecteur buccal (ou mouth guard).

pictogramme hockeyPictogramme FootballPictogramme basketballPictogramme soccerPictogramme Baseball

De plus en plus utilisé, le protecteur buccal est maintenant exigé par plusieurs associations sportives, ce qui est une bonne chose. Nous avons des demandes accrues pour les sports ou activités tels que le hockey, la ringuette, le baseball, le soccer, les arts martiaux, la boxe, le basketball, le ski, le vélo de montagne, le football, la gymnastique acrobatique, pour ne nommer que ceux-là.

Pictogramme snowboardPictogramme véloPictogramme ski acroPictogramme ski alpinPictogramme karaté

Les bien-faits du protecteur buccal:

  • Diminue les fractures dentaires
  • Diminue les fractures osseuses
  • Diminue les lacérations ou coupures aux lèvres
  • Prévient la perte des dents
  • Diminue les commotions cérébrales

Deux types de protecteurs buccaux sont offerts sur le marché: les préfabriqués et ceux faits sur mesure.

Protecteur buccal préfabriqué: plus ou moins ajustable (doit souvent être chauffé dans l’eau chaude pour améliorer l’adaptation), économique, offrant une protection de base. Ce protecteur s’achète habituellement dans une boutique de sport.

Protecteur buccal fait sur mesure: très bien adapté aux dents et au gencives, très stable, peut-être fait de plusieurs couches pour augmenter la protection. Ce protecteur doit être fait par un professionnel de la santé dentaire. Une empreinte est prise pour fabriquer un modèle des dents, sur lequel le protecteur sera confectionné. Petit point à noter: seul un professionnel qualifié peut prendre une empreinte en bouche. Cette étape est habituellement fait dans un cabinet dentaire et non pas par l’employé qui aiguise les patins!

Pour offrir une protection maximale, le protecteur buccal doit répondre à certains critères:

  • Adaptation idéale aux dents et gencives
  • Stabilité en bouche sans effort
  • Confortable
  • Doit permettre de parler adéquatement sans le retirer
  • Ne doit pas gêner la respiration
  • Doit être fait de matériel approuvé

Les commotions cérébrales:

Certaines études démontrent qu’un protecteur buccal bien ajusté peut réduire le risque ou la sévérité des commotions cérébrales. La force des coups reçus à la mâchoire est transmise au crâne qui entoure le cerveau. Cet impact a le potentiel de causer une commotion cérébrale. Le protecteur buccal absorbe et disperse l’énergie du coup pour diminuer les effets sur le cerveau.

Vous avez des broches? 

Un protecteur buccal adapté aux boîtiers orthodontiques (ou broches) peut être fait par votre orthodontiste. Il est en mesure de prévoir le mouvement des dents à venir et ainsi ajuster le protecteur en conséquence. Un coup sur la bouche chez une personne avec des broches peut avoir de fâcheuses conséquences. Un protecteur buccal avec des broches peut entre autre diminuer les lacérations des lèvres.

Profitez-en pour agencer les couleurs du protecteur buccal aux couleurs de votre équipe!

Étoile

En tant qu’orthodontiste, tout mon énergie vise à créer un sourire merveilleux et en santé. Il ne reste qu’à le protéger!

Soyez intelligent, protégez vos dents! 

Dr Pascal Carrière, D.M.D, M.Sc., F.R.C.D.(C)
Orthodontiste

À quel âge doit-on consulter un orthodontiste?

Traitements orthodontiques (ou broches) pour enfants et adultes

Il n’y a pas de limite d’âge pour profiter d’un traitement orthodontique. Les enfants, les adolescents ainsi que les adultes bénéficient des avantages d’un beau sourire et d’une bouche en santé. L’Association Canadienne des Orthodontistes recommande que tous les enfants aient une consultation avec un orthodontiste avant l’âge de 8 ans.

Bien que nous pouvons faire un traitement orthodontique à tout âge, il est important de bien comprendre les objectifs de traitement à chacun des groupes d’âge.

MathisChez les enfants de 10 ans et moins: les traitements visent la prévention et l’interception de la malocclusion (i-e les dents qui sont malalignées ou qui ne ferment pas bien ensemble). C’est ce qu’on appelle une phase 1 orthodontique. Dans cette étape, les efforts sont mis à récupérer l’espace inadéquat (souvent à l’aide d’une expansion palatine) pour favoriser une meilleure éruption des dents permanentes (adultes) et diminuer la sévérité de la malocclusion. Par exemple, un patient de 8 ou 9 ans avec les incisives supérieures (ou palettes) très avancées pourrait bénéficier d’un traitement qui viserait à replacer ses dents pour des raisons esthétiques et aussi pour éviter les risques de fractures si fréquentes à cet âge. Il est donc important de consulter tôt pour identifier tout problème potentiel et intervenir pour éviter des traitements plus extensifs et difficiles à l’adolescence. Cette étape est habituellement limitée et ne constitue pas en soi un traitement complet.

Ado-brochesChez les adolescents (10 à 16 ans): une grande majorité des traitements complets se font durant cette période. Dans un traitement orthodontique qui a été planifié en 2 étapes, la phase 2 (suite de la phase 1) sera aussi faite durant cette période. C’est une période critique car la croissance est à son maximum et peut influencer beaucoup les résultats du traitement. Une phase orthodontique bien ciblée durant la croissance peut donner des résultats spectaculaires. C’est aussi durant cette période que la dentition devient adulte avec certains problèmes qui s’y rattachent, notamment les dents qui restent coincées à l’intérieur de la gencive. Une intervention rapide peut diminuer la difficulté et la longueur du traitement. Il est important de bien suivre la chute des dents primaires (ou de bébé). Dans le doute, n’hésiter pas à consulter. Vaut mieux trop tôt que trop tard!
Pixmac000061555005Chez les adultes: en général, les dents d’un adulte avec une bouche en santé peuvent être replacées de façon similaire à celles d’un adolescent. Il y a plus que jamais d’adultes en traitement. Les statistiques montrent que la clientèle adulte peut atteindre 25 à 30 % de l’ensemble des patients. Ce sont souvent des raisons esthétiques qui poussent les adultes à consulter un orthodontiste. Les objectifs de traitement doivent par contre tenir compte d’une croissance terminée et de la condition dentaire et parodontale (gencives). Chez les patients plus âgés, les traitements orthodontiques peuvent améliorer l’état des gencives en permettant un nettoyage plus efficace. Il est beaucoup plus facile d’entretenir une bonne hygiène dentaire avec des dents droites. Il est aussi possible avec le traitement orthodontique d’améliorer la fonction, diminuer l’usure prématurée des dents et faciliter la restauration des dents . Il n’y a pas d’âge limite pour espérer un sourire de rêve et en santé!

On me pose souvent cette question: Est-t-il nécessaire d’attendre que toutes les dents de mon enfants soient poussées avant de consulter?

Suivant ce qui a été énoncé plus haut, la réponse est non. Plusieurs problèmes peuvent être identifiés et traités avant la poussée complète des dents permenentes (ou adultes). Dans d’autres cas, il sera plus efficace d’attendre l’émergence (ou la poussée) de toutes les dents adultes avant d’intervenir. L’orthodontiste vous aidera à bien cibler le moment idéal pour le traitement.

Un traitement orthodontique peut être fait à tout âge!

Souvenez-vous qu’il est important de consulter tôt pour les jeunes afin de profiter de la croissance!

Dr Pascal Carrière, D.M.D, M.Sc., F.R.C.D.(C)
Orthodontiste